Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Finlandaises en devenir!’ Category

Lors de nos nombreuses balades dans le centre-ville d’Helsinki, nous avons eu l’occasion de découvrir différentes boutiques et divers créateurs du coin. Nous vous fournissons donc ici un petit résumé des plus importants designers des environs!marimekko

Marimekko : Marimekko se spécialise surtout dans les textiles. Nappes, tabliers, mitaines pour le four, rideaux, sacs en tous genres, vêtements, nommez-le, elle le fait. Elle fait aussi d’autres articles pour la maison, verres, vaisselles, sets de lit, etc. Elle est particulièrement reconnue pour ses imprimés floraux, sa marque de commerce. On la connaît dans le monde entier et c’est certainement une des designers les plus connues de Finlande. Nous nous souvenons d’ailleurs avoir vu ses imprimés quelque part à Montréal, mais jamais nous n’aurions pensé que cela provenait de Finlande!       http://www.marimekko.fi/eng

moutonAarikka : Mon coup de coeur (Elyse)! Aarikka a commencé sa carrière en fabriquant des boutons! Elle voulait avoir des boutons en bois, mais elle était incapable d’en trouver. Qu’à cela ne tienne, elle a décidé de les faire elle-même. Quand elle portait ses boutons à l’école et dans la rue, tout le monde lui demandait où elle les avait pris et ainsi, elle s’est bâti une clientèle. Aujourd’hui, la ligne Aarikka se spécialise dans les bijoux en bois de tous genres! Boucles d’oreille, colliers, broches, bracelets, alouette! Elle fait aussi des décorations pour la maison, des ustensiles en bois et, ne pas oublier, de magnifiques petits béliers en bois qui valent une fortune. Apparemment, chaque Finlandais aurait au moins une chose de Aarikka dans sa maison! Nous n’y échappons pas, moi j’ai maintenant un collier et Mariline des boucles d’oreille!     http://www.aarikka.fi/en.phppentik

Pentik : Autre designer qui a commencé sa carrière en faisant des pièces de céramique uniques! Aujourd’hui, Pentik est une chaîne de magasins très connue en Finlande et malgré le fait que les créations soient moins personnalisées, l’esprit de décoration simple et mignon a été conservé!      http://www.pentik.com/en/Pages/default.aspx

Iittala : Les magasins Iittala se spécialisent dans la vaisselle et les articles de décoration en verre. L’attrait principal de cette gamme de produits est le vase du designer Alvar Aalto. Ce dernier est un designer très important en Finlande (il est le concepteur du Finlandia-Talo, salle de spectacle reconnue de Helsinki) et son vase, en forme qui évoque un peu un lac, est un article très primé chez les Finlandais.

Collection Alvar Aalto

Kuksa : Si on cherche des articles un brin plus traditionnels, on nous a parlé récemment de ce qu’on appelle « kuksa ». Il kuksas’agit en fait de tasses lapones, faites de bois de bouleau et sculptées à la main. Traditionnellement, les Lapons choississent eux-même un noeud dans un bouleau et sculptent leur propre tasse, qu’ils garderont leur vie durant, toujours accrochée à leur ceinture. Ils y boivent les boissons chaudes et les boissons froides. Les kuksas représentent les rennes, animal excessivement important pour les Lapons. Les tasses représentant les rennes mâles ont 2 anses et une queue et celles représentant les rennes femelles ont seulement les anses. On retrouve aussi des kuksas qui n’ont qu’une seule anse : cela représente des jeunes rennes. Pour ceux que ça intéresse, il y a un petit rituel intéressant qui nous permet de « baptiser » notre kuksa et de la faire vraiment nôtre. Il s’agit d’aller dans une forêt, sous les étoiles, par une belle nuit. On y remplit entièrement la kuksa de notre alcool favori. On en verse la moitié sur le sol, en offrande aux dieux et on bois l’autre moitié. Et à partir de ce moment, la kuksa est vraiment à nous, pour toujours. Il y a en fait une raison pratique derrière ce rituel, mais si on vous le disait, ça enlèverait la magie!…

 

Voilà tout ce à quoi nous pouvons penser pour l’instant. Bon shopping!

Publicités

Read Full Post »

Nous revoilà, enrichies de nouvelles expériences! Nous avons pensé à d’autres points qui seraient susceptibles de vous intéresser sur notre pays d’accueil, alors, sans plus tarder, les voicis!

Service militaire : En Finlande, le service militaire est toujours obligatoire. Comme nous habitons tout près d’une base militaire, nous entendons souvent des coups de feu et/ou des canons. À chaque fin de semaine, les militaires sont en congé pour aller voir leurs familles, donc à tous les vendredis et à tous les dimanches, il n’est pas rare de voir quantités d’hommes en uniformes se promener dans les transports en commun! Le matin, en attendant l’autobus pour aller à l’école, nous voyons aussi souvent des chars d’assaut se mêler à la circulation…

Des 1,5L??? : Petit élément perturbateur de notre quotidien : pas de formats de 2L. Non. Jamais. Juste des formats de 1,5L. Que ce soit du lait, de la liqueur, de l’eau, quoi que ce soit, le format « standard » est le 1,5L. Non, ce n’est pas grave. Oui, c’est bizarre. Et en plus, le lait ne vient pas en 2%!!!! Devinez? Eh oui, 1,5%!

Les plus gros bateaux du monde : La fin de semaine passée, nous sommes allées visiter l’Archipel de Turku. En nous y rendant, nous sommes passées devant une immense structure, visible à des kilomètres à la ronde. Nos amis et guides, Robert et Tipsa, nous ont indiqué que c’est à cet endroit que l’on construit les plus gros bateaux du monde. Il y a des milliers d’ouvriers qui y travaillent et de voir le bateau « work-in-progress » était très impressionant!

Un stop? Où ça un stop? : C’est aussi lors de cette fin de semaine que nous avons croisé notre premier stop finlandais… Parce qu’il n’y en a pas ici! Les gens attendent aux intersections et quand la voie est libre, ils passent tout bonnement. Alors que nous étions en voiture, je regardais le paysage et j’ai soudainement crié quelque chose comme « Mariline, regarde! Un STOP! ». Et nous l’avons bêtement fixé. Ça a bien fait rire Robert et Tipsa.

Le sauna : Le sauna, en Finlande, c’est une tradition très importante. Il y a environ un sauna pour chaque 3 habitants et plusieurs personnes en ont dans leur appartement et sinon, chaque bloc a au moins un sauna collectif. Nous nous étions donc juré d’aller faire un tour dans un sauna avant notre départ. Eh bien, c’est officiellement fait. Le hic, c’est qu’ici, les maillots de bain sont interdits, pour des questions d’hygiène. Hum. Qu’à cela ne tienne! Mariline et moi avons décidé de mettre de côté nos valeurs nord-américaines et de se lancer dans l’aventure. C’était sans doute très beau de nous voir en train de nous parler en regardant chacun de notre côté dans le sauna. Mais bon. Nous avons même fait l’expérience de lancer nous-même de l’eau sur les pierres. Conclusion : on n’a pas de visu.

Les tickets : Avez-vous déjà sacré parce que vous avez eu un ticket de vitesse (ou autre) et que vous trouviez que cela vous coûtait trop cher? Eh bien, ici, vous n’auriez peut-être pas, ou à l’inverse, peut-être trop, ce problème. En effet, le prix que vous devriez payer pour votre ticket serait proportionnel à votre revenu. Les gens pauvres ne paient donc que des sommes minimes, alors que les plus riches peuvent payer des montants faramineux pour de simples offenses. Récemment, il y a donc un homme fortuné qui a dû débourser la modique somme de 22 000 Euros (34 988$) pour un simple ticket de vitesse. Ouch.

Hmmm! Minttu! : Pendant notre voyage sur un des bateaux de croisière de la Viking line, nous avons profité du magasin duty-free pour nous procurer un alcool appelé Minttu. Celui-ci est une vodka à saveur de menthe, allant de 35% à 50%. On peut le prendre en shooter, on the rocks et on nous a même dit qu’une petite touche de cet alcool dans un chocolat chaud est délicieux. Le Minttu fait partie du folklore finlandais et est apprécié partout dans le pays. En résumé, ça goûte le bon rince-bouche! Haha!

Read Full Post »

Dans 2 jours, nous pourrons dire que nous sommes en Finlande depuis déjà un mois !! Nous sommes déjà passées à travers un éventail d’émotions et d’aventures. Nos expériences nous ont permis de découvrir ce pays et ses particularités. Voici donc, en quelques points, ce que nous retenons de la Finlande pour l’instant:

 

Elyse attendant le tram (auquel il faut aussi faire un signe).Transport en commun: pour prendre l’autobus, nous devons faire un signe au chauffeur. Il faut tendre le bras bien clairement, car il ne s’arrête pas automatiquement aux arrêts. Nous avons découvert cette manière de fonctionner alors que nous désirions nous rendre à une de nos écoles de stage, et que l’autobus nous est passé devant ! Craignant d’arriver en retard, nous nous sommes précipitées sur la porte de l’autobus et avons cogné….nous avons finalement pu embarquer…Ouf! 

Suite transport en commun: Environ 90% des gens ne paient pas dans le transport en commun, que ce soit le métro ou le tramway. Effectivement, personne ne surveille et rien ne les empêche de passer…Pour ma part (Mariline), j’ai adopté cette technique qui me fait économiser. Bien quoi, il faut s’intégrer !!

Mariline dans le tram pour la première fois!

Vaisselle: Ici, personne n’essuie la vaisselle. Les armoires sont conçues comme les petits paniers à vaisselle que l’on met à côté des éviers. De cette façon, l’air circule par le bas et la vaisselle se sèche dans l’armoire, déjà rangée! Pratique pour les gens qui détestent essuyer la vaisselle, comme moi (Elyse). Ne cherchez pas de linge à vaisselle ici, vous n’en trouverez pas!

Rues chauffées : Ici, plusieurs rues sont chauffées, particulièrement les rues pavées. De cette façon, pas besoin de déblayer la neige en hiver! Nous avons pu vérifier l’efficacité de ce système lors de la dernière tempête. Nous nous promenions au centre-ville d’Helsinki, à la recherche d’un bon restaurant pas trop cher (impossible) et nous marchions dans la neige quand, soudainement, nous sommes tombées sur une rue où il n’y avait rien! Ce serait pratique d’avoir des entrées chauffantes en hiver pour s’éviter de pelleter…

Terrains de soccer : Tout comme certaines rues, les terrains de soccer (ici football) importants sont chauffés. Il fautVoyez la neige partout... sauf sur le terrain. bien, puisque les adeptes ont des pratiques toute l’année (même par les froids sibériens). Cela évite à la charrue de détruire le précieux gazon (vert toute l’année) du terrain…

Douche : Ne cherchez pas de douche, ni de bain en Finlande. Il n’y en a pas. Du moins, pas les douches qu’on connaît. Ici, il n’y a aucun promontoire pour indiquer l’endroit où on devrait se doucher. On ne retrouve qu’un pommeau de douche accroché au mur et un drain au milieu de la salle de bain. Seul le rideau de douche délimite le territoire. Et encore, ça c’est quand il y en a un. C’est un peu drôle de prendre sa douche à côté de la toilette et de l’évier de salle de bain… Ça met de l’eau partout et pour nettoyer, on utilise un « squeegee » géant. Mais nous, oh chanceuses que nous sommes, avons l’immense luxe d’avoir un bain.

Fenêtres : Pas de moustiquaires. Pourquoi? On ne le sait pas. Peut-être qu’il n’y a pas de bibittes ici. Nous le saurons bien assez tôt. Dans notre chambre à coucher, cependant, nous en avons quand même un. La cause? L’ancienne locataire nourrissait les écureuils dans l’appartement. Ceux-ci, ayant pris l’habitude, entraient dès que la fenêtre était ouverte. Ils sont bien jolis, mais nous n’avons pas vraiment envie de nous réveiller avec un écureuil au pied du lit…

 

Literie!Literie : Ne cherchez pas de draps contours, de draps (vous savez, ce qu’on met entre nous et la couverte…), etc. Pas de ça  ici. La literie consiste en un drap simple, sans élastique, qu’on met simplement par-dessus le lit et d’une couette, recouverte d’une housse. Cette dernière fait office de « drap » et est toujours agencée avec la taie d’oreiller. Pour les gens habitués à glisser leurs couvertures sous le matelas, oubliez ça. La couette recouvre le lit, sans plus, de sorte à ce que les pieds sortent du moment où on tire un peu trop. Assez déplaisant.

 

Noms de rue : Aux intersections, on peut toujours lire deux noms de rue. Non, les Finlandais ne sont pas complètement fous. Il y a deux langues officielles en Finlande : le finnois et le suédois, donc l’affichage est toujours fait dans ces langues (qui ne se ressemblent pas tellement…). À Helsinki, comme la population est majoritairement finnophone, le premier nom est en finnois, le second en suédois. On inverse le tout dans les villes où la population est majoritairement suédophone.

En finnois d'abord, en suédois ensuite.

Politesse : Ici, chacun pour soi! La Finlande est une société très égalitaire, personne n’est meilleur, donc personne ne mérite de se faire tenir la porte, les personnes âgées ne passent pas devant dans les autobus, les files d’attente ne servent à rien : il faut « foncer dans le tas », comme on dit, etc. Assez déstabilisant… Dans les bars, les magasins, etc., les gens poussent, poussent et poussent, sans égards pour rien ni personne. Et vous pensez qu’au Québec on est impoli?! Haha! Non.

Dimanche des rameaux : Cette semaine, nous nous promenions dans la ville et nous sommes tombées sur une vitrine où il avait des sorcières, chats noirs et autres juste à côté des oeufs de Pâques. Bizarre, pourtant l’Halloween c’est au mois d’octobre. Eh bien ici, on ne fête pas l’Halloween. On fête le dimanche des rameaux. Les enfants se promènent chez les voisins, déguisés en sorcières, pour leur chanter une petite chanson et collecter des bonbons et autres gâteries.  « Virvon, varvon, tuoreeks terveeks, tulevaks vuodeks, vitsa sulle, palka mulle! » Cela voudrait dire quelque chose comme « si vous me donnez des gâteries, vous aurez une belle saison », ou quelque chose de similaire!

Bon, bon, bon. Voilà tout ce à quoi nous pouvons penser pour le moment. En espérant que cela vous ait un peu ouvert les yeux sur la culture d’ici. Et croyez-moi, ce n’est pas parce que la température est la même qu’on se sent chez nous (choc culturel!)! Mais bon, ne vous méprenez pas, nous sommes quand même bien heureuses d’être ici et nous en apprenons un peu plus chaque jour sur notre nouvel environnement! Nous vous tiendrons au courant de nos découvertes! Bien à vous!

Elyse et Mariline

Read Full Post »

Bonjour !!

Suite à nos [trop] nombreuses péripéties, nous trouvons maintenant le temps de faire une petite mise à jour!

Tout a commencé le 3 mars. Élyse et moi nous sommes rentrouvées à l’aéroport, plusieurs valises à la main. Tout allait bien jusqu’au moment où…nous avons raté notre correspondance à Paris…Nous avons toutefois été en mesure de prendre le vol suivant, soit trois heures plus tard. Une fois arrivées en sol finlandais, nous ne trouvions pas nos valises. Normal, puisqu’elles étaient à Amsterdam… Nous les avons reçues deux jours plus tard, jours où nous avons dû nous laver avec du savon à main dans les douches de l’auberge de jeunesse et où nous avons porté le même linge pendant plus de 48 heures. C’est donc sur cette lancée que se sont déroulées nos premières semaines de stage. Nous vivions dans un dortoir de 12 lits, où personne ne parlait français. Aussi, c’est à ce moment qu’Élyse a eu une super réaction allergique à on ne sait quoi. Nous avons donc ajouté la clinique à nos lieux de visite, afin qu’elle y reçoive un vaccin, qu’elle se procure trois types de pillules et qu’elle se fasse faire une prise de sang. Ouf, les premières journées n’ont pas été de tout repos ! De plus, le choc culturel s’est fait sentir assez vite…Nous avons trouvé difficle de ne jamais être en mesure de lire et de comprendre tout ce qui nous est présenté au quotidien…Le finnois et le suédois ne sont pas des langues faciles à déchiffrer…Élyse brandissant son poing à la neige

Mais désormais, nous connaissons quelques mots et marques de politesses en finnois et arrivons à nous débrouiller! Il est vrai que le fait d’être finalement installées, suite à trois semaines d’errance et de recherche d’appartement désolante, nous fait beaucoup de bien ! Notons toutefois qu’un brin de soleil serait apprécié. Ici, il fait assez froid et il neige encore !! Nous sommes le 29 mars et il a encore neigé toute la journée, hier. C’est blanc partout, et il fait sombre et froid…Mais bon, nous apprécions le soleil quand il sort !Bonhommes de neige dans le centre-ville

Maintenant, nous allons bien et sommes installées dans notre appartement, suite à une petite transition dans un autre appartement, partagé avec des Français (auxquels nous avons laissé un échantillon de poutine et un peu de sirop d’érable en souvenir!).

Bon, notre pouding chômeur est presque prêt, alors nous vous redonnerons des nouvelles sous peu !

Hei Hei, comme on dit en Finlande!

 

 

                                      Élyse et Mariline

On garde quand même le sourire !

Read Full Post »